Que faire des déchets verts ?

Le jardin nécessite un entretien régulier : tailler les haies, tondre la pelouse, planter de nouvelles fleurs... Cela génère des déchets, appelés les déchets verts. Souvent déposés en déchetterie, ils peuvent pourtant être valorisés directement dans votre jardin.

En 1 an, 13 500 tonnes de déchets verts sont collectées dans les déchetteries Cyclad, soit environ 90 kg par habitant. Comme l’indique la loi il est interdit de brûler ses déchets végétaux, il est nécessaire de les valoriser. 

Plusieurs techniques existent : le mulching, le compostage, ou le paillage. C’est un gain de temps, un gain d’argent et un geste éco-responsable. Apprenez en plus sur ces méthodes qui font du bien à votre jardin.  

Comment valoriser ses déchets végétaux ? 

Déchets verts

  • Le mulching, est une solution toute simple. Lorsque vous tondez votre pelouse, vous laissez la tonte sur place.  Elle va se décomposer naturellement et contribuer à nourrir le sol. Les avantages du mulching : vous n’avez plus à vider votre bac de ramassage, votre sol est fertilisé, et vous n’avez pas à stocker de déchets verts. Cela demande seulement un peu plus de régularité entre chaque tonte.
  • La deuxième solution, plus connue cette fois-ci, est le compostage. C’est parfait pour réduire ses déchets. Vous pouvez notamment déposer dans votre composteur vos biodéchets, c’est à dire les épluchures, les restes de repas, le marc de café… mais pas que. En plus de réduire vos déchets de cuisine, vous pouvez aussi y intégrer les déchets verts. Déposez vos tontes progressivement dans le composteur (par couche de 10 cm) ou faites-les sécher à proximité pour alterner déchets de cuisine et tontes séchées. Elles apprécieront d’être mélangées avec du broyat de branches. Tous les autres déchets de jardin peuvent être déposés dans le composteur. 
  • La troisième et dernière solution est le paillage. Il consiste à recouvrir le sol de végétaux ou de broyat des branches. Il s’applique aux potagers, aux jeunes haies,  aux arbres et arbustes… Appliquer une couche de matière végétale vous permet de diminuer l’arrosage de vos plantes et maintenir l’humidité de votre sol. Le paillage permet également la réduction des mauvaises herbes, et l’utilisation de désherbage chimique. Enfin, cela améliore la structure de votre sol et la croissance de vos plantes. 
  • Pour le broyage des petits branchages, il faut étendre les déchets sur le sol et passer la tondeuse en surélevant les roues avant. Puis, avancer sur le tas en les baissant progressivement. Répéter l’opération. Effectuez cette technique quand le bois est vert 15 jours maxi après la taille.


 

Denis Pépin, jardinier, auteur et conférencier vous montre les bonnes pratiques à adopter dans cette vidéo. Broyage, paillage et compostage, il vous explique pourquoi ces techniques sont écologiques et économiques.

Téléchargez la fiche récapitulative des techniques pour valoriser ses déchets verts.

Interdiction de jeter ou brûler des végétaux

Depuis 2011, la loi interdit de brûler ses déchets verts, et ce n’est pas pour rien. Selon l’ADEME, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que 13 000 km parcourus par une voiture diesel récente. Cette pratique, en plus d’affecter notre planète est aussi néfaste pour notre santé et peut être la cause de risques d’incendies. Elle gêne également le voisinage par l’odeur et la fumée. Une personne brûlant ses déchets verts peut encourir 450 € d’amende.

En ce qui concerne les dépôts sauvages près des déchetteries, en pleine nature ou dans les ordures ménagères, le montant peut lui s’élever jusqu’à 1 500€ d’amende. Alors autant valoriser ses déchets, plutôt que de les brûler ou les jeter. 
 

Pour aller plus loin : 
Guide ADEME "Mon jardin zéro déchet" 

 

 
 

Pour tout savoir sur les jours de collecte, les horaires des déchetteries,
les consignes de tri…

Retrouvez les agents de proximité de CYCLAD sur le territoire

Déposé le 23/12/2019
Aunis Atlantique 2020




Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok